Astrologie ?

Astrologie ?
5 (100%) 2 votes

divination luxembourgConnaissez-vous la constellation du Cancer ?

La constellation du Cancer (ou du Crabe) se trouve à l’est des Gémeaux, et elle est peu visible. Pour la trouver, il faut partir de Castor, la plus septentrionale des étoiles des Gémeaux, et construire un triangle équilatéral ayant pour base Procyon. Le sommet du triangle est sur l’écliptique, au centre du Cancer, sur Asellus Sud (delta Cancri), de magnitude 4. Encore moins visible, Asellus Nord (gamma Cancri) est à 4° au nord. Entre les deux, légèrement à l’ouest, se trouve un amas d’étoiles célèbre, Praesepe (la Crèche ou la Ruche), qui apparaît à l’oeil nu sous la forme d’un petit nuage. Cet amas ne contient pas moins de 500 étoiles, et on peut en distinguer environ 80 avec de bonnes jumelles. Au sud, deux étoiles marquent les pattes du crabe : Acubens, et, à l’ouest, Al Tarf (alpha et bêta Cancri). Praesepe signifie « Essaim d’abeilles », et c’est un nom plein d’a-propos pour un amas d’étoiles ; mais on l’a vu aussi sous la forme d’une mangeoire, flanquée de deux ânes (Asellus Nord et Asellus Sud). Dans la mythologie grecque, les récits concernant le Cancer sont aussi flous que les étoiles qui composent cette constellation. Le Crabe aurait été écrasé d’un coup de talon par Héraclès — dont il essayait de pincer l’orteil, alors que le héros combattait l’Hydre, monstre au corps de chien et aux huit ou neuf têtes de serpent. En revanche, dans les civilisations mésopotamiennes primitives, le Cancer joue un rôle important. Il représente la porte par laquelle passent les âmes, après leur séjour dans les étoiles, pour aller naître sous la forme d’êtres humains.

Il existe un rapport entre le signe zodiacal du Cancer et le caractère peu visible de la constellation qui porte le même nom. En effet, le passage du Soleil dans le signe marque le solstice d’été dans l’hémisphère Nord ; le Soleil atteint sa hauteur maximale au-dessus de l’horizon et « se tient immobile « (c’est l’étymologie latine du mot « solstice »). Ce moment clé du calendrier solaire est marqué par les alignements de pierres que l’on trouve dans de nombreux sites préhistoriques, par exemple à Stonehenge (voir pp. 116-120). La latitude du Soleil, au moment du solstice d’été, définit la position du tropique du Cancer. Le mot « tropique » vient du grec tropos, « tourner », et les solstices sont par conséquent des époques importantes, tant dans le calendrier que pour les affaires humaines. Le symbolisme du tropique du Cancer fournit la base d’une histoire bien connue, que raconte le psychologue Carl Jung lorsqu’il explique ce qu’est le complexe de synchronicité — simultanéité non causale, plus mystérieuse que la cause et l’effet qui sous-tend tous les arts divinatoires, dont l’astrologie. Une patiente lettrée, mais névrosée, racontait à Jung un rêve dans lequel elle voyait un scarabée doré. Alors qu’elle parlait, Jung entendit frapper à la fenêtre de son bureau. Il ouvrit et un scarabée entra. Jung le prit et le présenta à sa patiente en disant : « Voilà votre scarabée. » La patiente resta abasourdie de l’irruption de la réalité dans son rêve, et le choc que lui procura cette « coïncidence » fut le tournant de sa thérapie.
Les constellations voisines sont (dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant du bas à gauche) : l’Hydre, la Grande Ourse, le Lion, le Lynx, les Gémeaux, Pégase et le Petit Chien.

Lancez votre consultation avec un ou de nos Astrologue en ligne !