Le Soleil

Le Soleil
5 (100%) 10 votes

Analogies astronomiques : Valeurs d’astre central autour duquel tout gravite; valeurs de jour, de lumière, de chaleur, d’éclat, de rayonnement. Elément : Le Feu. Age de la vie : La majorité avec ses idéaux. Principe général : Vie, création, puissance, idéalité, spiritualité. Tempérament : Catabolique, sympathicotonique, longiligne — Bilieux. Fonctions physiologiques : Les plus centralisées et généralisées; celles du coeur et du cerveau; la vue; la colonne vertébrale.

Physiopathologie : Processus en hyper : hyperthermie, hypercombustion, hypersthénie, hypertension; cardiopathies, troubles du système nerveux central, de la vue… Caractérologie : Passionné (Emotif-Actif-Secondaire). Voir le Lion.

Fonctions psychologiques : En relation avec le surmoi (négatif) et l’idéal du moi (positif), le Soleil régit le complexe conscience-volonté-action-sentiment du réel et est en rapport avec le côté « supérieur » du psychisme dans ses hautes fonctions de synthèse, dans ses plus grandes exigences et ses aspirations les plus élevées. Il a trait à la conscience morale, à la vie policée ou sublimée qui est en l’être, à son côté culturel. Il représente du même coup le lien social, la part de la société en l’être, d’où dérivent les tendances sociales, la morale, la religion, tout ce qui agrandit, élève, annoblit…

Psychopathologie : Processus inflationnistes; hypertrophie du Moi ou du surmoi; égocentrisme, narcissisme exhibitionnisme, orgueil, paranoïa.

Morphologie : Type apollinien. Corps svelte, dégagé, aux proportions harmonieuses et élégantes; formes fuselées et allongées en hauteur. Visage déployé avec un front pur et élevé, en forme de cintre ou d’ogive; nez assez grand, souvent légèrement aquilin; sourcils hauts, largement dessinés, au contour arqué; pommettes, mâchoires et menton allongés en un seul trait net et bien dégagé; teint clair. Attitude noble et fière, réservée, distante, hautaine ou théâtrale, avec des gestes amples, déployées, spectaculaires. Impression générale d’harmonie, d’ampleur, de clarté et de distinction. Professions : Conduisant à diriger, commander, ordonner, créer et briller (directeur, administrateur, esthète, artiste, décorateur, ambassadeur…).

Arts : Le genre héroïque, le grandiose impersonnel ou le faste; épopée, drame; concerto; la fresque. Destinée : Symbole de la carrière, des honneurs, de la réputation, de la vocation, de l’oeuvre ou de la mission sociale. Aspiration vers une vie luxueuse de grand seigneur, une réalisation qui conduit aux distinctions, au prestige aristocratique, au couronnement d’une existence. Tend à s’identifier au héros et à rechercher la perfection, sinon le divin.

Personnages : Le principe masculin (animas} : père, frère (aîné), oncle, mari, maître, chef, patron, supérieur. Social : L’Etat et les institutions; les pouvoirs publics; la monarchie. Cas historiques : Luis Miguel Dominguin, Goethe, Louis XIV, Liszt, Napoléon, Pétrarque, Ronsard, Wagner….