Constellation du Lion

Constellation du Lion
Votre vote pour nous ?

L’étonnante constellation zodiacale du Lion domine les nuits de printemps dans l’hémisphère Nord et celles d’automne dans l’hémi-sphère Sud. On distingue facilement le passage du roi Lion, à l’occi-dent, parce que cette constellation forme le premier groupe important d’étoiles à l’est des Gémeaux. Alors que l’on remarque à peine la constellation du Cancer, on voit tout de suite Régulus (alpha Leonis, de magnitude 1,3, blanc et outremer), l’étoile qui se trouve au coeur du Lion, presque sur l’écliptique. La tête du Lion est représentée par un groupe d’étoiles distinctes, connu sous le nom de « Faucille » : ce sont les étoiles Algieba, ou Crinière du Lion » (gamma Leonis), Adhafera (dzêta Leonis), ainsi que êta et kappa Leonis. Régulus était d’ailleurs considérée autrefois comme une étoile faisant partie de la Faucille.

Carte céleste du Lion.

Le Cancer se trouve sur la droite, et la Vierge sur la gauche. Régulus (alpha Leonis) se trouve presque sur l’écliptique. Les étoiles de la faucille sont Régulus, Algieba (gamma Leonis), Adhafera (dzêta Leonis) et êta Leonis  qui correspond au mufle du Lion). La Faucille comprend encore une autre étoile, kappa Leonis, située au nord-est d’êta  marque la croupe du Lion, et Denebola (bêta Leonis, bleue, de magnitude 2) représente la queue. Le Lion occupe une position stratégique ; les interprétations symboliques sont remarquablement homogènes depuis les temps les plus reculés ; il faut en rechercher l’origine dans les mythologies mésopotamienne et égyptienne, qui ont influencé, peu ou prou, les récits ultérieurs, juifs, grecs, latins, perses et arabes, ainsi que la tradition européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *